Espace membres  

   

Le site Internet du Rotary Club Terre d'Envol : Les réflexions de la Commission Communication Internet 2011/2013 Volet 2 – Le Comment : La nécessaire existence d’une Commission Communication Internet

FanionRCTerreDEnvolIl n’est pas tout de juste souhaiter disposer d’un site Internet – cf. volet 1 Les Origines ! En effet, pour mettre en œuvre un site web efficace, deux prédispositions sont nécessaires : une connaissance technique et une aptitude rédactionnelle. L’un ne pouvant aller sans l’autre. Ces compétences devant fonctionner de concert, une Commission Communication Internet tendra à s’imposer mécaniquement.

La compétence technique

Il existe une multitude de solutions pour assurer une présence sur le web demandant plus ou moins de compétences techniques : un site Internet, un blog, des modèles préconçus à adapter en ligne, etc. S’agissant du site du Rotary Club Toulouse Terre d’Envol, la même personne est à l’origine de la création du site et de sa refonte en 2011.

 Pour la mise en place, il faut installer le socle technique. Pour la construction, il est possible soit de coder « à la main » les pages web, soit de s’appuyer sur un Système de Gestion de Contenu (plus connu sur l’acronyme anglais CMS Content Management System). Cette dernière option peut se révéler très rapide dans sa mise en œuvre. Elle permet surtout d’actualiser le site sans connaissance particulière de développement informatique. Il existe plusieurs solutions gratuites sur le marché (Joomla!, Wordpress, Drupal, Typo3, etc.). Bien sûr le site devant être hébergé chez un prestataire, il en coûtera une trentaine d’euros par an.

Il convient de prévoir une sauvegarde régulière du site et de s’assurer des mises à jour correctives de la solution. Ainsi, vous réduisez les risques de vulnérabilités du site, tout en profitant des améliorations du système.

L’architecture du site (quel menu, comment l’agencer, définition des éléments à mettre en avant, etc.) doit être bien réfléchie en fonction du public visé, des objectifs fixés et de l’image que l’on veut véhiculer auprès des internautes. Cette phase d’analyse n’est pas à négliger et peut demander un certain temps. Pour notre site, il a fallu un mois d’échanges, de réflexions basées sur notre expérience et une phase de tests pour trouver l’architecture qui réponde à nos attentes. Ce point est important afin d’éviter de modifier continuellement la structure du site engendrant une perte des visiteurs et surtout un impact très négatif sur le référencement auprès des moteurs de recherche (ceux-ci nous permettant « d’exister » sur la toile).

Le contenu

Une fois que le contenant est en place, les points cruciaux sont le contenu et l’actualisation. En effet, le contenu est le premier élément qui met en relation l’internaute et le site. Or, il est souvent sous-estimé les besoins et les ressources qu’il faut déployer pour le faire vivre. Un site créé, faiblement actualisé, est un site qui va amener tout l’effet contraire de ce qui avait été prévu au départ. Les internautes auront l’image d’un site obsolète, avec des informations non pertinentes voir fausses. Bref, un effet négatif sur le club et son image auprès des visiteurs, sponsors et du grand public. Dès lors, c’est l’image du Rotary qui en pâtit directement.

Il est important de posséder une ligne éditoriale et d’identifier un membre responsable de la publication pour garder l’objectif d’un site régulièrement mis à jour. Bien entendu, moralement réprouvée entre autres, la duplication de contenu intentionnelle (comprendre le plagiat) est également sanctionnée sévèrement par les moteurs de recherche. Pour les mêmes raisons, partir d’un article existant en le modifiant est toujours une mauvaise idée. Il ne sert donc à rien, sous prétexte d’actualisation du site, de procéder à des « copié/collé » d’autres sites, Rotariens ou non. Lorsqu’il s’agit de rendre accessible des documents faits par d’autres : il est indispensable de faire référence à ses sites en créant les liens idoines.

Il est à noter que certaines techniques rédactionnelles permettent d’optimiser le référencement au niveau des moteurs de recherche. Cette stratégie valorise les contenus pour attirer les visiteurs, les intéresser, favoriser la lisibilité et retenir l’internaute. Il est donc essentiel de créer régulièrement du contenu original (au premier sens du terme). Une connaissance suffisante du Rotary et de son organisation est indispensable pour appréhender au mieux les informations à mettre en ligne. Les multiples liens internes au cœur de chaque article doivent inciter l’internaute à approfondir sa lecture. Ces liens permettent un maillage complet du site et ainsi apporter une forte valeur ajoutée à son contenu.

La Commission Communication Internet

Pour assurer un site web de qualité, le Rotary Club Toulouse Terre d’Envol a décidé de créer une Commission Communication Internet composée de deux personnes. C’est un minimum pour garantir un site de qualité. En toute transparence, il faut bien l’avouer, l’association de ces deux membres n’a été planifiée par personne et c’est un hasard tout Rotarien (l’un des membres s’attelant à la refonte du site, l’autre assurant le poste de secrétaire pour 2011/2012) qui a amené ces deux membres à travailler ensemble. Les tâches de ses deux personnes ont donc naturellement été établies et nos constats actuels sont un simple retour d’expérience. Nous avons pris conscience du vrai rôle que pouvait jouer un site : cohésion entre les membres et communication sur nos activités.

Cette commission travaille en proposant au club, en début d’année rotarienne, un certain nombre d’objectifs et de fonctionnalités nouvelles à apporter. Ainsi, la commission prend en compte les idées fournies par les membres, analyse les statistiques de comportement des internautes, réfléchit à la mise en place de nouveaux outils pour améliorer et faciliter la gestion du club.

Les responsables des commissions devant tourner régulièrement, il convient d’anticiper et de préparer un an à l’avance la nouvelle équipe. Une appropriation progressive, et une documentation suffisante sont des points à prendre en compte pour assurer la pérennité du site. La feuille de route créée permet aux nouveaux membres de la commission de connaître les objectifs atteints, de repositionner ceux qui n’ont pas pu être réalisés et d’en fixer de nouveaux pour l’année à venir.

   
© Rotary Club Toulouse Terre d'Envol